Depuis l’avènement de la pandémie du corona virus en mois de Décembre 2019, plusieurs secteurs d’activité ont été affectés. Entre autres ces domaines d’activité, figure celui de l’immobilier qui n’est du tout pas épargné par la Covid-19. Quels sont alors les conséquences de cette pandémie dans ce secteur ?

Covid-19 : Les conséquences dans le secteur immobilier.

Presque toute la chaîne du domaine de l’immobilier a été affectée par la Covid-19. Que ce soit l’arrêt des projets de construction, l’arrêt de la vente et l’achat des biens immobiliers, les entreprises alliées au secteur d’immobilier décalées… Ce sont autant de problématiques qui se retrouvent sur le tapis des acteurs de ce domaine. C’était vraiment du Kao ! Alors que dans un passé récent les gens se plaignaient des dysfonctionnements qui touchent ce secteur et pire encore cette pandémie est venue amplifier les anciens problèmes.

Le BTP confronté à une désorganisation inédite.

Dans la plupart des pays où la pandémie a vraiment sévi, un ralentissement total est constaté dans les travaux de construction. En effet, dans le but de riposter contre le corona virus les gouvernements ont instaurés des mesures de protection. Dans le même temps les travailleurs se sont retrouvés dans l’incapacité  de se protéger. Absence de masque de protection. Les forces de l’ordre qui débarquent sur les chantiers et arrêtent la continuation des travaux. Et également les mesures de confinement qui ont fait en sorte que la Fédération nationale des travaux de construction s’est retrouvée dans l’obligation d’arrêter tous les chantiers de construction. Les impacts ici sont énormes, la naissance d’un chômage partiel qui mettra en difficulté tous les travailleurs de le secteur de l’immobilier.

Le report des projets d’acquisition de résidence.

C’est un impact qui a touché beaucoup les particuliers, face à cette pandémie, les marchés résidentiels sont affectés. Tous les projets d’achat et de vente des logements neufs sont reportés. Tout simplement pour lutter contre ce mal qui a déjà fait éploré à ce jour plus 280000 personnes dans le monde entier. Avant, il s’écoule normalement entre 18 mois et 24 mois pour que la réservation et la remise des clés d’un logement dans le neuf soit une chose effective. En fait, plusieurs particuliers étaient prêt pour accéder à leur nouvelle résidence mais le corona virus à tout désorganisé et d’emblée un report a été proposé. Ce qui a affecté sans doute les particuliers qui se sont retrouvés dans de pareilles circonstances.

La baisse du prix des annonces dans le secteur immobilier.

Les impacts sont autant psychologiques, sociaux et économiques. Il est vrai que le marché des annonces était en mode silencieux. Et il n’y a pas trop d’afflux de nouveaux biens sur le marché d’immobilier. Mais aujourd’hui, à cause de cette pandémie, les entreprises opérantes ne font que proposer des annonces au prix bas. Le prix des nouveaux bien mis en vente sont trop bas au point où des questions suscitent déjà le grand public. Est-ce des annonces provisoires ? Cela va-t-il changé après la crise sanitaire ? Est-ce à cause de la suspension temporaire des transactions ? Par ailleurs, on pourra dire que cette baisse des prix de vente des biens immobiliers constatés au niveau des annonces est causée par l’arrivé de corona virus.