Dans un projet immobilier, ce n’est pas seulement le vendeur, le notaire et l’acheteur qui sont impliqués. Il y a aussi les banques, ce qui signifie plus de choix à faire et davantage de paperasserie. Un tel projet nécessite également une bonne connaissance du secteur et des lois y afférents. Sans compter le temps et la disponibilité nécessaire à tout le processus. En connaissance de cause, il est maintenant question de savoir qui peut être votre soutien et dans quelle situation.

Un courtier immobilier

Un courtier immobilier peut vous aider dans la vente ou l’achat d’un bien immobilier, que vous soyez un particulier ou une entreprise. Vous pouvez le contacter avant ou après avoir trouvé l’immobilier, dans le cas d’un achat. Son soutien permet de pallier au manque de temps et de connaissances sur le sujet. Mieux, il vous fait gagner du temps et vous prodigue des conseils et des informations utiles tout le long du processus. Les débutants surtout sont gagnants dans cette collaboration. Le courtier immobilier est également très utile dans la négociation du prêt bancaire. Au préalable, il va chercher la banque idéale. Il va dénicher pour son client la meilleure offre de prêt et constituer tout le dossier, une étape des plus fastidieuses. En ce qui concerne ses rémunérations, le client le facture à l’heure généralement, pour les démarches administratives et les conseils. La banque quant à lui verse une commission au courtier.    

Un courtier hypothécaire

Un courtier hypothécaire est similaire au courtier immobilier, sauf qu’il a été formé et est donc connaisseur dans ce domaine précis. Son rôle consiste à étudier personnellement votre dossier pour ensuite vous trouver le prêt qui y correspond le plus, ce qui veut dire un taux attractif. Vous n’aurez pas à vous tracasser sur les différences entre taux fixe et taux variables, il trouvera pour vous la meilleure balance entre le taux de l’emprunt et les conditions associées. Un point important également : le courtier hypothécaire vous permet de masquer votre identité pendant tout le travail de comparaison. Ce qui évitera de nuire à votre image auprès des banques, notamment dans le cas d’un refus de prêt. Sa rémunération est à votre charge.

Ces professionnels peuvent être engagés à temps partiel ou à temps plein. L’avantage dans le second choix, c’est que la personne sera plus disponible, voire disponible à toute heure pour vous.

Un curateur

Certaines personnes, majeures, n’ont plus la capacité de s’acquitter seule de tâches ordinaires. C’est là que la curatelle est nécessaire, qu’il s’agisse de vente, d’achat ou d’emprunt immobilier.  Le but premier est une protection juridique de la personne vulnérable. Dans ce cas, chaque fois que la personne doit signer un papier, comme une promesse de vente, le curateur doit signer avec lui.

Si une entreprise fait faillite, elle se voit également désigner un curateur par le Tribunal pour écouler ses actifs, incluant les biens immobiliers. Il en fera au préalable l’inventaire et les vérifications de créance. Le curateur devra ensuite les liquider en les valorisant au mieux.