Amené à gérer les relations entre propriétaire et locataire ou acheteur, l’agent immobilier joue un rôle indispensable. Il organise et gère des transactions immobilières de toute nature. Il est en quelque sorte le manager des relations commerciales qui lient le propriétaire et l’acheteur ou le locataire. Mais, pour quel salaire exactement il fait ce travail ? Sous quel statut ? Quelle expérience lui permet d’avoir une différence de salaire ?

La rémunération d’un agent immobilier est intimement liée à son statut

La rémunération d’un agent immobilier est corolaire à son statut d’agent indépendant ou salarié, à son affiliation à une  chaîne d’agences immobilières en faveur de laquelle il travaille et de son expérience professionnelle. Ci-dessous plus de détails si vous désirez connaître le salaire d’un agent immobilier.

Quel est le salaire d’un agent immobilier indépendant ?

Sous le statut d’indépendant, on ne peut à proprement parler de salaire pour un agent immobilier, mais plutôt d’une commission sur les transactions immobilières qu’il a réussies. Il perçoit donc une rémunération qui varie en fonction des marchés remportés d’une période de temps à l’autre et ceci dépendant de leur importance. La rémunération de l’agent immobilier indépendant est sous la tutelle de la loi Hoguet, qui spécifie les activités de vente et de location immobilière.

Seulement si l’agent immobilier vient à bout de sa mission dans le cadre d’une vente, une rémunération lui est due. A la conclusion de la vente, il perçoit un pourcentage librement fixé du prix de la transaction réussie. Cette commission varie entre 3 et 7 % du montant de la vente conclue. Prenons par exemple une commission fixée à 5 % du prix de la transaction, le salaire de l’agent immobilier indépendant s’élèvera à 10 000 € pour la vente d’un bien à 200 000 €.

En France, un agent immobilier perçoit un salaire compris entre 865 € et 10 826 € bruts mensuels, ce qui représente un salaire moyen de 4 263 € bruts, d’après la FCGA (Fédération de centres de gestion agréés). Pour le site Salairemoyen.com, la rémunération d’un agent immobilier brute annuelle est de  33 954 €.

Combien gagnent les négociateurs et mandataires immobiliers ?

Travaillant sous des statuts biens distingués, les négociateurs et les mandataires immobiliers indépendants sont souvent assimilés aux agents immobiliers. Pourtant, un négociateur immobilier est employé au sein d’une agence immobilière. Il est donc rémunéré par un salaire fixe, et probablement une commission sur les ventes immobilières conclues. Le type de contrat de travail signé  influence fortement la rémunération perçue par le négociateur immobilier. Cette rémunération se situe d’habitude dans une fourchette de 20 à 50 % des rémunérations perçus par l’agence qui emploi le négociateur immobilier.

Un négociateur immobilier et un agent immobilier font généralement les mêmes activités (négociation, vente, etc.) à la seule différence qu’un négociateur immobilier ne dispose pas de la carte professionnelle (Carte T) pour avoir le statut d’agent immobilier.

Indépendant, le mandataire immobilier ne dispose pas de la Carte T tout comme un négociateur salarié. Nonobstant cela, il est lié par un contrat de mandat à une agence ou à un réseau qui dispose de la Carte T. Ne percevant pas de salaire, il est rémunéré par une commission variant entre 70 et 80 % des honoraires perçus par l’agence avec laquelle il travaille.